Quel produit vendre en ligne : 12 critères d’un produit parfait !

Pour entrer dans l’univers du e-commerce, il faut tout d’abord savoir quel produit vendre en ligne.

Pour certains commerçants, le choix du produit semble assez facile. En effet, ces vendeurs ont déjà quelques pistes puisqu’ils disposent de certains articles en vente dans leur point de vente physique et connaissent ceux qui marchent.

Pour les novices dans le domaine, la tâche s’avère un peu plus compliquée.

De nombreux e-commerçants qui tentent l’aventure ont tendance à se perdre dans cette grande première étape de la recherche d’articles qui cartonnent. Alors si vous vous trouvez parmi ces e-commerçants, cet article est destiné pour vous !

Voici les 12 caractéristiques du produit idéal pour la vente en ligne. Avec ces conseils, vous êtes sûr d’être sur la bonne voie pour lancer définitivement dans votre business et générer un maximum de ventes.

1. Choisir un produit facile d’expédition

La vente en ligne ne consiste pas uniquement à mettre en vente sur son site un produit, et attendre les premières ventes.

Les désagréments se trouvent souvent au niveau de la livraison.

Vous devez donc éviter au maximum de vendre des produits encombrants, lourds et volumineux qui pourraient augmenter les frais payés par les clients et avoir un taux de conversion en chute libre. Cela risquerait par la suite de créer une situation conflictuelle entre vous et ces derniers.

2. Stockage pratique de produit

Si vous livrez vos produits, il vous faut trouver un bon moyen de les stocker de manière à bien vous organiser et envoyer efficacement les articles à vos clients.

Là encore, il est question de dénicher un produit peu lourd, et facile à stocker pour que vous n’ayez pas besoin d’un grand entrepôt. Plus votre stock prend de la place, plus vous devez débourser de l’argent pour le stocker.

3. Un produit non fragile

Vous voulez éviter les problèmes ? Oubliez les produits fragiles !

En vendant des produits qui se cassent facilement, les difficultés qui se rapportent au stockage et à la livraison risquent de s’aggraver et s’accentuer. Vous aurez régulièrement des réclamations de vos clients et votre SAV sera complexe à gérer.

Si vous expédiez des produits fragiles, vous allez devoir recourir à un logisticien qui se chargera d’effectuer tout le travail à votre place, de l’envoi du colis jusqu’au stockage pour minimiser les risques. Et bien sûr, il vous faudra débourser une certaine somme pour faire appel à ces services.

4. Choisir des produits avec une marge intéressante

Lorsque vous vous posez la question sur ce que vous allez vendre sur internet, vous êtes inévitablement tenté de choisir des produits qui se vendent à bas prix. Cela vous permet d’investir moins d’argent et c’est aussi une sorte de garantie pour attirer les internautes à venir acheter chez vous puisque vous proposez des produits à prix très attractifs sur le marché.

Pourtant, si chaque produit vendu ne vous fera qu’un gain de 2€, vous ne ferez jamais assez de bénéfice, et ce sera compliqué pour vous de réussir réellement dans la vente en ligne.

Vendre des produits qui n’engendrent que peu de gain, c’est vous forcer à vous orienter dans une course au volume.

Imaginez que vous gagnez quelques euros par produit. Combien de ventes vous devez réaliser tous les jours pour avoir un bon retour sur investissement ?…

S’il vous faut plus d’une centaine de ventes au quotidien, vous risquez de rapidement être perdu. Même s’il est question de vendre des produits peu encombrants, faciles à emballer et expédier, vous devez répéter cent fois les mêmes opérations. Ce qui n’est pas évident… Ne serait-ce qu’au niveau du rythme qu’il vous faut adopter. Seules les grandes structures sont aptes à tenir ce mode de gestion avec un maximum de volumes de commandes.

Vous l’aurez compris, il faut une marge plus importante pour passer aux choses sérieuses.

5. Un produit qui n’est pas à la portée de votre cible

Si votre cible ne trouve pas le produit dans les points de vente se trouvant à proximité de chez elle, il y a de grandes chances pour qu’elle aille le chercher et l’acheter sur internet.

En tant que consommateur, il est plus pratique de faire ses achats sur internet plutôt que d’aller chercher à droite et à gauche le produit en question. Le secret de la bonne vente est donc de dénicher un produit qu’on a du mal à trouver dans les points de vente habituels.

6. Un produit introuvable dans les hypermarchés

Les hypermarchés, c’est là où on trouve à peu près tout.

Pourtant, si vous êtes e-commerçant, vous comprendrez très vite qu’ils sont parmi vos premiers concurrents au niveau tarifaire.

En effet, leurs prix sont beaucoup plus bas en considérant leur puissance d’achat. Alors si vous vendez des produits déjà présents dans les rayons des hypermarchés, vous courez à votre propre perte.

Les gens seront évidemment tentés par le prix le moins cher.

7. Un produit qui n’est pas sur Amazon

Sur Amazon, il y a à peu près tout ce qu’on recherche. C’est le grand marché du web. Il s’agit d’une enseigne connue dans les quatre coins du globe.

Ce qu’il faut reconnaître, c’est qu’Amazon est un adversaire de taille. Les raisons sont multiples :

– Les prix : C’est le même cas que pour les hypermarchés, les prix proposés sont très bas et les vendeurs sont en concurrence pour proposer le tarif le plus attractif

– Le catalogue : Sur cette place de marché il existe des centaines et des milliers de produits. Les vendeurs du monde entier proposent leurs articles sur Amazon

Il sera bien sûr compliqué pour vous de trouver un produit non présent sur Amazon. Pensez en tout cas que s’il est proposé dans le catalogue de ce mastodonte, vous rentrez en concurrence avec ce géant. Dans ce cas, faites en sorte de proposer un produit qui est peu connu sur cette place de marché.

8. Un produit peu populaire chez les concurrents

S’il y a Amazon et les hypermarchés, il y a aussi les autres sites concurrents qu’il ne faut pas négliger.

Il convient de jeter un coup d’œil si le produit que vous envisagez de commercialiser n’est pas déjà vendu un peu partout sur tous les sites marchands.

Bien entendu, si des concurrents ont choisi ce produit pour le vendre sur la toile, c’est que forcément, le produit marche ! Il est inutile de réinventer la roue. Le plus important est d’avoir le petit plus qui va vous différencier des autres si vous comptez quand même proposer cet article.

9. Un produit qu’on utilise dans la vie courante

Pour faire du business, il faut penser comme les acheteurs. L’idéal est de vendre un produit que les internautes ont tendance à acheter au quotidien.

Vous marquerez ainsi un bon point sur la fidélisation tout en augmentant vos chiffres d’affaires.

Par la même occasion, vous pourrez profiter pour proposer une sélection de produits de la même gamme, surtout si le produit ne peut pas être acheté de façon régulière.

10. Vendre un produit non saisonnier

Pour tous les e-commerçants, les produits saisonniers sont source de stress. Il est vrai que le chiffre d’affaires annuel d’un e-shop peut grimper en seulement quelques mois, mais il peut également stagner pendant tout le reste de l’année.

Si la chance n’est pas de votre côté pendant cette période, vous risquez de faire une vraie chute libre. Ce qui aura un impact négatif sur votre business.

11. Evitez le produit « très en vogue » sauf si vous êtes le premier

Eh oui, ne vous laissez pas facilement duper par le piège de la tendance. Dans le commerce électronique, ce phénomène devient assez fréquent, et beaucoup de commerçants échouent par manque de réflexion.

Prenons l’exemple de la vente d’hand-spinner. Pendant quelque temps, ce produit était partout sur la toile. Alors vous vous dites forcément que vous êtes sur le bon produit.

Certes, vous commercialisez des produits qui font fureur sur le web, mais vous y concentrer n’est pas une bonne idée.

L’objectif de la vente en ligne, ce n’est pas de gagner beaucoup d’un coup, mais de tenir une activité longue durée.

Ce n’est pas une question de semaines, ni de mois, mais d’années ! Si vous vendez un produit tendance non durable, vous ne saurez pas quoi faire de votre activité lorsque la mode aura fini de faire sensation.

Vous serez obligé de revenir à la case départ, et ce sera dommage de tout recommencer de zéro !

Cela ne signifie pourtant pas que vous devez éviter tout ce qui est « produit de l’année ». Bien entendu, vous pouvez vous faire de l’argent grâce à des produits tendances, mais cela dure temporairement.

Ce qui est important, c’est de trouver une activité qui ne soit pas focalisée sur ces produits flash. Ces produits dits tendances peuvent parfaitement faire partie de votre sélection d’articles, seulement, ils ne doivent pas occuper une grande partie de votre catalogue.

12. Un produit répondant à tous les besoins de la cible

Vous voulez accroître le nombre de commandes ? Alors mettez en vente des produits dont les gens ont vraiment besoin.

La première étape est donc de comprendre ce que les gens recherchent pour résoudre leur plus grand problème. Prenez l’exemple des produits cosmétiques, des différents traitements qui servent à affiner la silhouette, etc …

Vous en ferez certainement du bon marketing qui vous coûtera moins cher.

Tous les nouveaux e-commerçants sont à la quête du produit par excellence pour vendre sur internet, mais en réalité, il n’existe pas réellement. Tous les produits n’ont pas les critères qu’il faut pour être ce qu’on entend par « le produit parfait ».

Les critères peuvent parfois être compensés par ce qui vous donne de l’avance par rapport à vos concurrents. Mettez les atouts de vos services en avant, rapprochez-vous de votre cible.

La vente en ligne est une aventure pleine de sensation. Ne vous tourmentez pas à dénicher le produit parfait que vous ne trouverez peut-être jamais. Parfois, il faut aussi avoir le goût du risque pour réussir dans ses projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut