Réaliser ses propres créations et ensuite pouvoir les vendre est le rêve de nombreux artisans et passionnés de DIY.

De nos jours, vivre de sa créativité sur le Web est tout à fait possible ! Le « fait main » est aujourd’hui recherché et tendance car il est gage de qualité et de savoir-faire.

Mais je sais qu’il est parfois difficile de savoir vers quelles boutiques et sites se diriger pour proposer ses œuvres.

Les communautés créatives présentent sur les places de marché sont des solutions faciles et accessibles plébiscitées par de nombreux vendeurs. Je vais donc vous partager une liste de ces différents sites pour vendre ses créations, mais dans un premier temps, je vous propose une méthode plus passionnante et plus pérenne : la création d’une boutique en ligne.

Vendre ses créations avec la solution e-commerce Wizishop

Grâce à la solution e-commerce française Wizishop, il est très facile de proposer vos créations à la vente en quelques minutes !

Les créateurs français privilégient la langue française jusqu’au choix de leur plateforme, avec une interface simple à utiliser, mais d’apparence professionnelle. WiziShop répond parfaitement à ces critères.

Cette plateforme en ligne vous permet de créer très rapidement votre propre site d’artisan. Il vous suffit de choisir un design, d’ajouter vos produits et de commencer à vendre.

WiziShop vous propose également un accompagnement par des experts du domaine. Vous pouvez même suivre gratuitement une formation complète sur l’e-commerce pour découvrir les différentes facettes de ce business. Tout est fait pour que vous puissiez réussir même sans connaissance.

Le prix de la plateforme est de seulement 27 euros/mois.

Avec votre site, vous allez pouvoir monter une boutique qui vous ressemble pour mettre en avant vos valeurs et votre passion de l’artisanat et du DIY.

D’ailleurs, même si vous proposez des créations artisanales très différentes les unes des autres, comme des accessoires de mode et des jouets en bois, ce ne sera pas un problème : vous pourrez le faire sur la même boutique.

Vendre ses créations sur les sites francophones

Je vous présente maintenant quelques places de marchés francophones populaires pour vendre vos créations. Rien ne vous empêche de proposer vos créations sur ces sites tout en ayant votre boutique en ligne !

Etsy

Etsy est l’un des leaders du marché pour les créateurs.

L’organisation du site permet de sélectionner les catégories ou les thèmes par listes. Je trouve la possibilité de préciser la situation géographique de la boutique intéressante pour les vendeurs comme pour les clients. Cela suggère une possible mise en relation directe en dehors de la plateforme.

L’enseigne a d’ailleurs racheté A Little Market. Vous avez sans doute entendu parler de cette marketplace dédiée aux créateurs « made in France ».

Les vendeurs ont dû migré sur Esty qui a créé un espace dédié. Dawanda, la marketplace allemande, également très populaire, a aussi fermé ses portes en 2018 et passé un accord avec Etsy pour que les vendeurs puissent y importer leur catalogue.

Primacrea

Contrairement à d’autres places des marchés du même type, Primacrea ne prend pas de commissions sur les ventes.

Vous devez souscrire une formule d’abonnement adaptée à vos besoins pour y accéder.

Celle-ci est définie en fonction du nombre d’articles que vous voulez mettre en vente. Il faut donc choisir celle qui est le plus rentable pour votre entreprise, en fonction de vos objectifs, de votre budget et de votre production artisanale.

Afrikrea

Cette plateforme de vente a une spécialisation pour les créations DIY de culture africaine : mode, art, artisanat.

Ainsi, grâce à cette spécialité, elle rassemble à l’heure actuelle des milliers de créateurs proposant leurs produits dans de nombreux pays. C’est une belle occasion si vous vous positionnez sur ce type de produits.

Ebay

On ne présente plus Ebay. Vous pourrez vous y inscrire gratuitement mais des frais de commissions sont prélevées sur chaque vente.

Si beaucoup de créateurs sont déjà présents sur la marketplace, l’avantage reste que la plateforme bénéficie d’un référencement privilégié avec des millions d’acheteurs potentiels.

De plus, Ebay est connu sur la possibilité de proposer des enchères, ce qui peut être, dans certains cas une opportunité. Toutefois, vous pouvez aussi établir un prix fixe pour chaque création comme sur une boutique en ligne classique.

Vendre ses créations sur les sites anglophones

De nombreuses places des marchés anglophones ont investi depuis longtemps le domaine du DIY.

Aussi, possèdent-ils souvent une communauté de fidèles prêts à découvrir de nouveaux créateurs. Si la langue anglaise n’est pas un problème pour vous et que vous souhaitez vous ouvrir à la vente de vos réalisations l’international, n’hésitez pas.

Je vous présente les plateformes qui me paraissent les plus attractives pour les créateurs artisanaux.

Handmade artistes shop

Comme son nom l’indique, cette plateforme est spécialisée dans le « fait main » et propose un forum de discussion communautaire.

Elle se veut conviviale d’où la facilité d’échanger et de bénéficier de l’entraide entre ses membres. Un abonnement mensuel vous permet de proposer vos créations à la vente en sélectionnant la catégorie la plus appropriée à votre domaine.

Artfire

Le site met en avant la facilité d’accès et le côté professionnel de son offre. Il propose 3 offres d’abonnements qui ont des fonctionnalités différentes.

Dans ces trois formules une commission est prélevée sur les ventes. L’avantage de ce site est une interface claire et attractive ainsi qu’une bonne visibilité sur le Web.

Misi

Misi est un site britannique. Après l’inscription, votre site est garanti à vie et il est totalement gratuit.

Il y a une commission prélevée sur les ventes qui est peu élevée. Un forum aide aussi les entrepreneurs à prendre leur marque. L’offre est donc plutôt intéressante.

Zibbet

Zibbet propose de créer des canaux de vente sur son site, mais aussi via Etsy, Facebook Instagram et d’autres marketplace.

C’est une bonne idée. Il est pratique de pouvoir importer son catalogue à différents endroits et donc d’accroître sa visibilité.

Toutefois chaque canal n’est pas accessible avec un abonnement unique, il en faut un pour chacun.

Même si le tarif de l’abonnement n’est pas très élevé, votre budget peut limiter le nombre de canaux de diffusion. Mais la plateforme ne prend pas de commission sur les ventes, contrairement à beaucoup d’autres.

eCrater

Cette place de marché propose de vendre directement via la plateforme ou de créer sa propre boutique en ligne en quelques clics et cela gratuitement.

Si le design de la boutique reste très rudimentaire et ressemble plus à un petit catalogue qu’à une vraie boutique, la solution est économique et simple à utiliser.

Folsky

La place des marchés britannique se définit comme passionnée par le DIY.

Elle s’appuie aussi sur la diversité de ses ressources : blog, forum, groupe Facebook, newsletter.

Cela permet de favoriser les échanges, et d’apprendre à bien vendre ses produits artisanaux.

Elle possède deux formules d’abonnement : l’une gratuite, mais aux fonctionnalités extrêmement limitées et l’autre payante, avec de nombreuses fonctionnalités.

Dans les deux cas, Folsky prend une commission sur chaque vente.

Il existe donc de nombreuses solutions pour vendre ses créations sur le web. Néanmoins, je pense que la création de votre propre boutique en ligne est une aventure passionnante. Surtout quand des solutions françaises comme WiziShop sont disponibles pour vous aider à vous lancer !

Les solutions francophones de marketplaces sont également souvent plébiscitées, mais les places de marché anglophones sont aussi une option de choix.

Vous pouvez être présent sur une ou plusieurs plateformes, l’essentiel est surtout de trouver les options les plus rentables pour votre entreprise créative, en accord avec vos objectifs, vos produits et vos valeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *